21 juin 2024 – Séminaire d’histoire des mathématiques de l’IHP

La prochaine séance du séminaire d’histoire des mathématiques de l’Institut Henri-Poincaré, qui aura lieu le vendredi 21 juin 2024 de 10h à 16h, sera intitulée « Patrimonialisation des mathématiques ».

Le programme de cette journée, organisée scientifiquement par les trois responsables du projet Patrimaths, Olivier Bruneau, Caroline Ehrhardt et Renaud d’Enfert, comportera une introduction de ces derniers ainsi que des exposés d’Alain Bernard, Matthias Cléry, Erika Luciano et Olivier Bruneau :

  • 10h00 | Caroline Ehrhardt, Olivier Bruneau, Renaud d’Enfert – Introduction : « patrimonialisation des mathématiques, une entrée par les dictionnaires et encyclopédies ». Dans cette courte intervention, nous présenterons les différentes problématiques du projet Patrimaths en mettant l’accent sur les deux corpus mobilisés.
  • 10h40 | Alain Bernard – « L’héritage des « éléments » au début du 18ème siècle : le fantôme des cours de mathématiques ? ». À l’issue d’un premier examen du degré d’originalité des Eléments de Géométrie de Clairaut, j’ai avancé l’idée qu’un des enjeux de l’étude était de mieux cerner la manière dont l’auteur revendiquait le statut d’éléments pour son traité. Le genre des éléments – de géométrie au sens strict, mais plus généralement de mathématiques voire de sciences – avait visiblement aux yeux de Clairaut et de ses contemporains un contenu flou et extensif tout en gardant un caractère d’évidence référentiel, qu’il était tentant d’interpréter comme un vestige patrimonial. Mais on peut alors s’interroger sur la nature du patrimoine mathématique en jeu. Au terme d’un parcours qui m’a conduit d’un part de Clairaut à Ozanam et à son mentor le père Milliet Dechales, d’autre part des articles mathématiques de l’Encyclopédie à l’une de ses sources d’inspiration majeures, le grand cours de mathématiques de Christian Wolff, je souhaite proposer une nouvelle hypothèse, plus précise que la précédente. Elle consiste à identifier la tradition des cours de mathématiques sur le long 17ème siècle, comme un des agents majeurs de cette patrimonialisation.
  • 11h50 | Matthias Cléry – « Gaston Darboux : la bibliothèque d’un mathématicien à la faculté des sciences de Paris (1900-1917) ». Connu pour ses travaux en géométrie et en analyse, tête de proue d’un mouvement qui vit les normaliens s’imposer sur le devant de la scène mathématique française, Gaston Darboux (1842-1917) fut l’objet de nos recherches pour la bibliothèque qu’il constitua entre 1900 et 1917 au sein de la faculté des sciences de Paris et qui forme le noyau initial de la bibliothèque actuelle de l’IHP sur laquelle porte nos recherches dans le cadre de l’ANR PatriMaths. Darboux, doyen de cette faculté entre 1889 et 1903, fut un acteur majeur des transformations universitaires, à la fois institutionnelles et architecturales. Nous montrerons comment cette bibliothèque se présente comme une réponse possible aux injonctions nouvelles des réformes impulsées dans les premières décennies de la Troisième République. En outre, en exploitant notamment un inventaire de la période 1900-1937, nous avons pu, à l’aide d’une analyse quantitative, mettre en lumière le spectre couvert par cette bibliothèque, révélant une photographie prise par Darboux des mathématiques de son temps. Cette étude nous a enfin permis d’identifier certaines conditions nécessaires à la mise en route d’une processus de patrimonialisation au sein d’une bibliothèque qui deviendra en 1928 la bibliothèque de l’IHP.
  • 14h00 | Erika Luciano – « Variables Geometries of Geometers’ Libraries. The Italian Case ». À venir
  • 15h00 | Olivier Bruneau – Les encyclopédies comme marqueurs de patrimonialisation : les articles Fluxion dans les encyclopédies britanniques, 1704-1860 ». Dans cet exposé, nous nous proposons d’étudier sur le temps long (1704-1860) les entrées Fluxion des encyclopédies britanniques. Ce corpus constitué d’une trentaine d’articles permettra d’identifier quelques marqueurs qui font patrimoine en mathématiques. Ils sont au nombre de trois : une référence à l’histoire, les sources d’inspiration et les références bibliographiques.

Le séminaire aura lieu dans l’amphithéâtre Darboux. Il sera possible d’assister aux exposés en ligne. Pour cela, veuillez vous inscrire via le formulaire disponible sur la page Indico avant le 20 juin. Un lien Zoom vous sera envoyé à cette date.



Citer ce billet
Thierry Joffredo (2024, 7 juin). 21 juin 2024 – Séminaire d’histoire des mathématiques de l’IHP. PatriMaths. Consulté le 25 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/11s2n

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search